Parmi les grandes tendances du Marketing Digital, l’email marketing s’inscrit dans le besoin de personnalisation dans la relation client.

Les inscriptions aux newsletters ont connu une croissance de 34,9 % pour depuis mars 2020.

Par ailleurs, 80 % des marketeurs déclarent que l’emailing est le meilleur canal d’acquisition et de fidélisation.

Et pourtant,

La délivrabilité des e-mails est un sujet souvent frustrant pour les expéditeurs.

Se retrouver dans le dossier spams de ses destinataires nuit grandement à votre réputation en tant qu’expéditeur.

Sans compter le manque à gagner que cela induit.

En 2021, le taux moyen de conversion des e-mails est de 1,33 %, selon Barilliance. C’est un peu plus d’une vente sur 100 e-mails. Ce qui est non négligeable...

Pour éviter le dossier spam de vos destinataires et capitaliser chaque email envoyé, nous vous proposons quelques conseils à suivre...

Mais avant,

C’est quoi la délivrabilité en emailing ?


La délivrabilité correspond au taux de placement en boîte de réception, c'est-à-dire le nombre d’emails qui arrivent effectivement dans la boîte de réception de vos destinataires.

À ne pas confondre avec le taux de livraison qui lui correspond aux emails qui parviennent au serveur de messagerie, mais qui peuvent atterrir dans les spams.

C’est donc important faire cette nuance pour comprendre comment les emails de masse arrivent-ils dans les boîtes de réceptions.

Comment les emails de masse arrivent-ils dans les boîtes de réception de vos abonnés ?


Votre campagne est prête à être envoyée !

→ Vous cliquez sur “Envoyer”

→ Votre email passe des filtres internes de votre logiciel d’email,

→ Votre email voyage à travers le réseau internet,

→ L’email arrive au niveau du serveur de la boîte de réception où il est soumis aux contrôles IP et autres filtres.

Il est enfin évalué par des filtres internes aux boîtes de réception et ajouté au dossier “Boîte de réception” ou au dossier “Spam” ....

Pourquoi un email passe en spam ?


Vous voulez bien sûr que vos emails arrivent dans la boîte de réception de vos abonnés…

Vous ne vous donnez pas tout ce mal pour que votre message se retrouve dans les Spams !

Et pourtant, c'est ce qui arrive lorsque vos messages ne sont pas pertinent sont non certifiés, mal mis en page et bourrés de phrases douteuses.

La délivrabilité n'est donc pas un fait de hasard. Elle dépend de nombreux facteurs : pertinence du message, protection des données, contenu de qualité, bonne configuration technique de la campagne... La liste est longue...

Si vous tenez à ce que vos destinataires lisent vos emails, il vous faudra respecter quelques règles et mettre en place de bonnes pratiques d’envoi.

Comment faire arriver ses messages en boîte de réception et non en courrier indésirable ?


1. Mettre en place un processus de double Opt-in simple

Le double Opt-In permet de valider en deux étapes, le consentement des destinataires.

Il doit être donné par une action claire et consciente.

Il consiste à demander à l’utilisateur de vérifier son adresse email après l’inscription.

L’email double opt-In doit contenir :

→ La Date, heure et provenance de l’email,

→ Le texte doit clairement indiquer que le consentement est donné pour un objectif précis (Exemple : recevoir la newsletter de GH Social Suite)

→ La description des modalités de désabonnement,

→ Le lien vers la politique de confidentialité,

→ Le lien de confirmation de l’inscription,

→ Les mentions légales de la société ou un lien vers celles-ci.

2. Nettoyez régulièrement votre liste d'adresses électroniques

Garder vos listes de contacts propres, permet d’améliorer la délivrabilité vos e-mails et réduire les rapports de spam.

L'hygiène de vos listes est comme un processus de validation des données. Il doit être régulièrement entrepris pour vous assurer que vous disposez d'une liste d'adresses électroniques, composée d'abonnés valides et engagés.

Le succès d’une campagne emailing est étroitement lié à la clarté des listes d'emails.

Si certains contacts peuvent se désabonner, d'autres vont simplement ignorer vos e-mails ou les marqueront comme des spams. Cela nuira à votre réputation d'expéditeur, ce qui aura un impact négatif sur le reste de votre liste.

Une liste d'e-mails allégée et plus engagée est toujours plus efficace qu'une grosse liste d'abonnés non-engagés.

Supprimez les adresses provoquant des « hard bounces » et des « soft bounces » permanents, les adresses génériques et autres pièges à spam est l'un des moyens les plus efficaces de nettoyer votre liste.

Les Soft et Hard Bounces sont les contacts qui ont une adresse email qui n’existe pas ou qui ont été black-listés.

Vous pouvez également nettoyer votre base de contacts à l’aide d’une campagne de renouvellement de l’opt-in.

On renouvelle les vœux pour rallumer la flamme ! ❤️

3. Évitez l’achat d’adresse email

La location, l'achat ou le co-enregistrement de courriels à des fins de campagne sont des pratiques qui placent directement vos emails dans le dossier spam.

Ne le faites pas !

Vous voulez avoir une liste d'adresses électroniques composée de personnes qui souhaitent recevoir vos courriels, de cette façon, vous assurez l'engagement.

La création organique de votre liste d'adresses électroniques est un excellent choix et dans votre intérêt à long terme.

On vous l’accorde, ce n’est pas un moyen facile et rapide de rentabiliser votre investissement. Mais c’est le moyen le plus sûr et le plus efficace sur la durée.

D’ailleurs, l’achat de liste d'adresses e-mail, est une entorse à la loi CAN-SPAM si vous êtes aux États unis.

Cela signifie que si vous envoyez une série de courriels automatisés à des personnes qui ne vous ont pas donné la permission, vous vous exposez à des sanctions avec le risque de voir votre réputation d’expéditeur se ruiner.

Ça ne vaut clairement pas le coup !

4. Surveillez votre réputation d’expéditeur

La délivrabilité dépend aussi de votre réputation en ligne en tant qu’expéditeur.

Le nombre de rejets, de plaintes et désabonnements que vous recevez à chaque envoi de vos messages, à une incidence sur votre crédibilité.

Cette question vous concerne vous et concerne aussi votre fournisseur de messagerie.

En ce sens, vous devez choisir une solution emailling ayant une excellente politique anti-spam.

Assurez-vous également de respecter au minimum les exigences légales relatives à la collecte d’information personnelles :

→ CAN-SPAM pour les États-Unis,

→ CASL pour le Canada,

→ RGPD pour l’Union Européenne

Si vous faites le bon choix de fournisseur de messagerie, celui ci devrait intégrer toutes les fonctionnalités liées aux exigences légales relatives aux données personnelles dans votre région.

5. Soignez l’objet de vos emails

Vous vous demandez comment l'objet d'un email influence sa délivrabilité ?

Dans le meilleur des cas, l'objet donne envie au destinataire d'ouvrir le message. Dans le pire des cas, l'objet est un aller simple pour le dossier spam !

En cela, les filtres anti-spam sont constamment en alerte et sont programmés pour filtrer les courriers indésirables. Certains mots ou caractères les déclenchent automatiquement.

L'objet d'un mail peut donc suffire pour l’envoyer dans le dossier spam !

Pour éviter cela, suivez quelques règles simples :

→ Le contenu le plus important en première position.

→ La longueur idéale : de 30 à 50 caractères. Ainsi, l'objet s’affichera bien sûr tous les appareils.

→ Respecter les règles anti-spam : évitez les termes trop commerciaux et trop de lettres capitales.

→ Soyez dans l’action : les verbes d'action transmettent une impression d'urgence.

→ Personnalisez ! Plus un objet est personnalisé, plus il parlera à vos destinataires.

 

6. Segmentez vos campagnes emailing

Un email avec un sujet personnalisé a 26 % de chances d’être ouverts comparées à un autre avec un sujet général.

Une campagne segmentée est 10 fois plus efficace qu’une campagne non segmentée.

La segmentation a pour but de fournir aux contacts un contenu pertinent et personnalisé. Il permet de :

→ Renforcer la relation avec les clients,

→ Augmenter l’interaction des abonnés avec les emails,

→ Stimuler les prospects,

Réduire le taux de désabonnements ce qui maintient la bonne réputation d’expéditeur.

Qui dit bonne réputation d’expéditeur, dit une meilleure délivrabilité et donc des emails qui arrivent dans la boîte de réception de vos abonnés.

7. Bien choisir son logiciel d’emailling

Pour envoyer des emails en masse, un logiciel d’emailing est indispensable.

Mais comment en choisir un qui vous assure une meilleure délivrabilité ?

La principale raison pour laquelle nous utilisons un logiciel d’emailing et pas les solutions d’adresse classique, c’est la certitude que nos emails arriveront dans la boîte de réception de nos destinataires.

Pour vous rassurer, examiner la politique anti-spam de votre fournisseur de messagerie.

Quels sont les moyens mis en œuvre pour éviter l’intrusion de spammeurs dans les IP partagées ?

Vous pouvez également vérifier si votre fournisseur est inscrit à un service de liste blanche comme la CSA (Une organisation de certification des expéditeurs)

Enfin, vérifiez leur taux de délivrabilité pour les IP partagées. Même si vous projetez d’utiliser une adresse IP dédiée, le taux de délivrabilité lié aux IP partagées est un bon indicateur de performance pour votre logiciel d’emailing. Essayez Gsend, le logiciel emailling de G-hyksos Group

8. Bien choisir son fournisseur de messagerie

En amont du logiciel d’emailing, se trouve votre fournisseur de service e-mail. Son importance est centrale dans le processus de livraison de vos messages. Notamment en ce qui concerne la sécurité.

Il prend des mesures telles que la certification par la CSA (Certified Senders Alliance).

Il lui incombe également d’assurer les procédures d’authentification habituelles telles que SPF, DKIM et DMARC.

D’autre part, la norme BIMI peut être utilisée par la marque de l’expéditeur dans la boîte de réception, afin de rassurer ses destinataires.

Plus votre fournisseur de service email met à votre disposition une configuration IP et de domaine dédié, plus il est possible de surveiller et d’influencer la délivrabilité et la réputation des courriers électroniques dans les boîtes de réception.


Gagnez en productivité et en efficacité !

Pour une gestion centralisée de vos réseaux sociaux, utilisez Gh SocialSuite!

PROFITEZ D‘UN ESSAI GRATUIT DES AUJOURD‘HUI !