Les 5 règles d‘or d‘une communication storytelling réussie

De quelle manière l‘humain peut-il être brusqué ou à l‘inverse réconforté ? Par la parole, le poids des mots, le pouvoir des histoires… Le marketing narratif aussi appelé « Storytelling » l‘a bien compris et a adopté le récit à son avantage.

L‘art de raconter des histoires est au cœur du lien social, dans l‘enfance par le conte et à l‘âge adulte dans les romans que l‘on partage, bien évidemment dans le 7ème art ainsi que sur les réseaux sociaux.

La logique de l‘écriture d‘histoires apprise aux étudiants en lettres a été reprise dans les années 1990 par le marketing. Le but du Storytelling est donc de raconter une histoire qui vise à engager le consommateur dans un univers narratif et d‘y susciter des croyances et des émotions. Lorsque l‘on entend une histoire qui nous plaît, notre mémoire s‘en souviendra et notre comportement sera influencé.

Nous nous déplaçons dans le monde à la recherche d‘éléments qui entrent en concordance avec la vision du monde que nous avons. Ainsi, une marque ou une entreprise doit savoir elle aussi, communiquer sur sa vision du monde et ses valeurs, pour créer un lien avec les consommateurs qui sont dans le même état d‘esprit.

#1 LE MENSONGE N‘EST PAS UNE SOLUTION

En marketing on le sait pertinemment: mentir ne sert à rien!  un mensonge n‘amène jamais très loin.

#2 UN BON RÉCIT

Est vrai : authenticité, fiabilité, concrétisation

- Véhicule du rêve, de l‘évasion, un idéal atteignable

-Touche les sens : odeur, vision, écoute, touché

- S‘adresse à une cible en particulier

- Conforte une vision du monde préexistante

En s‘adressant à vos clients, vous devez être honnête tout en faisant appel à un imaginaire et à un idéal. Lorsque l‘on communique sur notre vision du monde, le récepteur du message doit pouvoir y retrouver la vision, les valeurs et les missions de l‘entreprise pour choisir s‘il souhaite y adhérer, ces trois éléments représentant l‘ADN de votre entreprise. Embellissez le message non de mensonges mais de parures, mettez-y la forme ! Faites appel aux émotions et aux sens, un bon récit ne se nourrit pas de logique pour être captivant. Pensez également aux personnes à qui s‘adressent votre message, on ne peut pas dire quelque chose qui plaira à tout le monde, il faut donc choisir qui l‘on veut atteindre dans notre mise en forme du récit. Il faut également chercher à être utile pour notre consommateur, en lui apprenant quelque chose de pertinent.

Par exemple: Au lieu de dire « Notre théière en fonte garde votre thé chaud très longtemps », dites plutôt: « Notre théière accompagnera vos soirées d‘hiver au coin du feu ».

#3 LE STORYTELLING DIGITAL

Les réseaux sociaux permettent la mise en récit de messages. Que ce soit sur Facebook, Instagram, Whatsapp ou Youtube, les préférences sont assez similaires : beaucoup de vidéo, encore plus de stories ! Les stories donnent à votre clientèle l‘impression de plonger dans votre réalité, de participer en quelque sorte à la création de leurs produits favoris. Ne soyez pas timide, filmez vos usines, vos conditions de fabrications, soyez transparent ! Une telle pratique va renforcer le lien que vos clients entretiennent avec vos produits. L‘aire du mensonge et du faux a été remplacée par une quête d‘authenticité et de consommation responsable – il faut se mettre à la page !

#4 STORY MAKING

La différence entre le storytelling et le storymaking est la place faite au consommateur. Alors que dans le storytelling le consommateur est « passif » en tant que récepteur d‘un récit, le storymaking fait participer le consommateur dans la création de son histoire. En tant que marque, ne parlez pas trop de vous ! Il faut que l‘histoire se concentre sur le consommateur, sur sa vie, ses besoins et ses émotions.

Engager sa clientèle à participer à la création de contenu sur les réseaux sociaux est un bon moyen d‘engager du public dans son aventure. Vous pouvez par exemple susciter leur participation dans les stories en créant des sondages ou en republiant certaines créations de vos consommateurs. Encouragez vos clients à partager leurs expériences avec votre entreprise est un bon moyen de susciter la confiance chez d‘autres clients potentiels. Les sites d‘opinions sont la preuve que l‘on tend à faire plus confiance à un citoyen lambda qu‘aux dires des firmes.

#5 STORY LIVING

Le live en tant qu‘outil disponible sur les réseaux sociaux traduit un besoin participatif encore plus fort. Avoir accès à de la réalité virtuelle permet de créer de la proximité avec une marque ou un événement et rend les échanges plus dynamiques. En créant des vidéos « lives » des coulisses de votre marque, vous permettez aux consommateurs de s‘immerger dans les idées que vous véhiculez et de faire passer un message plus efficacement. Ce concept se nourrit du besoin profond de vivre des expériences ! A l‘heure actuelle, on ne veut rien manquer et tout vivre à la fois, impression que le live peut nous procurer. N‘hésitez-plus à utiliser cette fonction !

 

A vos claviers, choisissez une stratégie de communication adaptée à votre message mais rappelez-vous d‘une chose : un storymaking ou story living sont possible uniquement si un bon storytelling d‘entreprise est fait en amont ! Pour partager une histoire en tant réel il faut d‘abord la faire exister sur des bases solides.

 

ESSAYEZ GRATUITEMENT GH- SOCIAL SUITE